SUR LES PAS DE PIERRE LOTI A HENDAYE

  • pierre-loti-2027

JOURNEES DU PATRIMOINE: SUR LES PAS DE PIERRE LOTI A HENDAYE .
Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022 à 14h30 au départ du fronton Gaztelu Zahar.

En mettant ses pas dans ceux de Pierre Loti à Hendaye, le public découvrira un pan méconnu et passionnant de la vie et de l'œuvre de l'écrivain.

Gratuit sur inscription obligatoire, places limitées.
Longueur du parcours 800m, deux descentes et deux montées faciles à pied, aménagements possibles pour personnes en fauteuil roulant.

Pierre Loti est mort à Hendaye, le 10 juin 1923, après y avoir séjourné 32 années - temps d'une richesse et d'une liberté peu communes. A l'opposé de sa démonstrative maison de Rochefort, Bakharetchea, sa villa sur la Bidassoa, le fleuve frontière au centre du Pays basque, entre France et Espagne, se distingue par sa simplicité.

Elle est à l'image d'une autre Loti, moins connu, attachant et passionné : ici par la pelote, la contrebande, les manifestations populaires, la danse... et les amours.

La visite dévoile cette face de l'écrivain, à travers les lieux, ce qu'on pourra en dire et en voir, et en entendre puisque, aux commentaires historiques et biographiques s'ajouteront des lectures de quelques-uns de ses récits « basques ».

Il s'agit de remettre ses pas dans ceux que l'écrivain Pierre Loti a faits à Hendaye entre 1891 et 1923 : le fronton Gazteluzahar où il jouait à la pelote, le cimetière où ses amis sont enterrés, le monument qui lui a été dédié, la villa voisine à la sienne où habitaient les Lavaud, sa villa où il est décédé le 10 juin 1923, côté Bidassoa, le Vieux port d'Hendaye, embarcadère pour Fontarrabie, le quartier du Vieux port, la rue qui porte son nom et enfin Bakharetchea, sa maison vue du dedans : son jardin magique et ses terrasses. A ces « stations », des indications biographiques inédites et des lectures de textes écrits par Loti en relation avec les lieux seront fournies.
La visite sera assurée par des comédiens du petit Théâtre des Chéchénias et de la Cie des Trois-Chemins, et par le biographe de Loti « côté basque"...